Economie

Vendredi 24 février 2017 à 5h52

"Chez Mimi", cinq ans de multiservices

Chez Mimi, à Is-en-Bassigny

0 vote

204 vues

0 réaction

Créé par Myriam Pierrot il y a cinq ans rue du Bas à Is-en-Bassigny, le commerce multiservices "Chez Mimi" est devenu le lieu de rencontre des 600 habitants de la commune. Lancée sur une idée aussi simple que généreuse et courageuse, l'enseigne ne roule pas sur l'or mais joue fièrement son rôle social. >

  • Politique

    Jeudi 23 février 2017 à 14h28
    • 0 vote
    • 280 vues
    • 0 réaction

    Saint-Dizier 2020 s’invite au budget

    Illustration actu

    On pensait le projet phare de la municipalité en stand-by. Le vote du budget primitif a cependant permis au maire de le présenter dans sa version finale. Le calendrier et le chiffrage précis du projet restent un peu vague. >

  • Social

    Mardi 21 février 2017 à 10h39
    • 0 vote
    • 280 vues
    • 0 réaction

    Moins de mariages, plus d'unions... et plus de ruptures

    Illustration actu

    Au nombre de 1 700 par an en 1975, les mariages sont tombés à 644 par an aujourd'hui. Entre-temps, le nombre de divorces a augmenté, le mariage est devenu possible entre personnes de même sexe, et le Pacs s'est développé. À l'occasion de la Saint-Valentin, focus sur l'évolution du couple en Haute-Marne sur ces dix dernières années. >

  • Social

    Vendredi 17 février 2017 à 8h19
    • 0 vote
    • 462 vues
    • 0 réaction

    La BA 113 s’envole, Semoutiers dégringole

    Illustration actu

    La présence militaire en Haute-Marne s’est affaiblie au cours des dernières décennies. La fin de la conscription ou la fermeture de la BSMAT de Langres ont considérablement fait diminuer les effectifs de l’armée dans le département. Aujourd’hui les effectifs du 61e RA de Semoutiers sont encore en diminution contrairement à ceux de la BA 113 qui augmentent d’année en année. >

  • Social

    Jeudi 16 février 2017 à 7h43
    • 0 vote
    • 1028 vues
    • 0 réaction

    Le commissariat cherche officier désespérément

    Illustration actu

    Depuis plusieurs semaines le commissariat de police bragard tirait la sonnette d’alarme.la baisse des effectifs se faisait sentir durement. Depuis le 1er janvier des renforts sont arrivés mais il manque toujours des officiers de police judiciaire (OPJ) rouage essentiel au bon fonctionnement des enquêtes. >

  • Widget Marie

  • Génération séniors

    Génération sénior
  • Guide été de la Haute-Marne 2016

  • Twitter

    Twitter Voix de la Haute Marne
  • Les dessins de la semaine

    Le blog de Pascal

    Nos partenaires