Environnement

• Jeudi 12 juillet 2018 à 9h23

Parc national : le compromis ne satisfait pas tout le monde

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Pas de légende pour cette photo

Réunis hier soir à Langres, les membres du GIP Parc national ont voté à la majorité la V3 de la charte en vue de la création du Parc à l’orée 2019. Après des mois de négociations, ils semblent être arrivés à un consensus même s’il ne satisfait pas encore tout le monde.

Certaines associations écologistes, comme France nature environnement, ont notamment émis des réserves sur un projet qui n’irait pas assez loin. Un de ses représentants a commenté : ” Le régime du parc me préoccupe beaucoup, la protection est tout à fait édulcorée. Au mieux, nous sommes en train de faire un parc naturel régional et encore, pas un parc très puissant “. Il s’est notamment choqué qu’on autorise toujours la chasse en cœur, surtout en réserve intégrale. C’est ” impensable de ne pas réguler la population de gibier “ pour Hervé Parmentier, le directeur du GIP. Il pointe comme la fédération des chasseurs les dégâts que les grands cervidés, notamment, peuvent opérer dans les terres agricoles.

Les chasseurs, de leur côté, n’ont pas hésité à affirmer, à l’intention du bureau : ” On est pour cette version 3 mais on n’est pas pour le parc aujourd’hui. Ça, ça sera pour 2019, si vous tenez vos engagements “. Les propriétaires de terre restent quant à eux inquiets pour l’avenir et la FDSEA mécontente de certaines contraintes mises en place pour les agriculteurs.

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article

  • Widget Marie

  • Génération séniors

    Génération sénior
  • Guide été de la Haute-Marne 2016

  • Twitter

    Twitter Voix de la Haute Marne