Fait-divers

• Vendredi 26 janvier 2018 à 13h07

Saint-Dizier/Enlèvement et séquestration d'un jeune homme de 18 ans

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Pas de légende pour cette photo

18 h 30, mercredi, deux individus obligent un jeune homme de 18 ans à entrer à l’intérieur de leur véhicule (une Clio sombre) au pied d’une résidence bragarde. Très vite, les deux ravisseurs font savoir à la famille de la victime qu’elle ne sera libérée qu’en échange d’une rançon de 1 300 euros. Il s’agissait d’une dette de stupéfiants. La famille alerte immédiatement la police qui se rend sur les lieux de l’enlèvement.

Le commandant de police de Saint-Dizier, Wilfrid Pouilly, prend alors la décision de réunir l’argent pour payer la rançon. Il met en place une surveillance importante afin de mettre la main sur les ravisseurs. Douze personnels sont mobilisés. ” Nous devions agir vite parce que dans ce type d’affaire, il y a un risque que la victime fasse l’objet de violences “, souligne Laurent Perraut, directeur départemental de la sécurité publique.

Une heure plus tard, l’argent est remis à trois femmes à bord d’un véhicule sur un parking du Vert-Bois. Les ravisseurs et la victime ne sont pas là. ” Nous avons alors mené une opération de filature qui nous a conduits au parking du Macdonald de Vitry-le-François (51), poursuit le commandant Pouilly. Trois hommes les attendaient. Les policiers de Saint-Dizier ont alors procédé à l’interpellation vers 21 h. Des visites aux domiciles des six placés en garde à vue ont eu lieu en lien avec le SRPJ (Service de police judiciaire de Reims), le Psig (Peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie) et la Brigade de gendarmerie de Vitry.

Impossible toutefois de mettre la main sur la victime qui ne sera retrouvée que le lendemain à Saint-Dizier. ” Il a été libéré volontairement dès la remise de la rançon et laissé en gare de Vitry. Il n’avait pas de moyen de communication et pas d’argent “, souligne Laurent Perraut. En tout, huit personnes ont été interpellées ce soir-là, deux individus suspects ayant été placés en garde à vue à Saint-Dizier un peu plus tôt. ” Après le recoupement d’informations, quatre personnes ont été mises hors de cause », constate le procureur de la république Frédéric Nahon.

Les quatre autres, trois jeunes adultes (deux hommes de Vitry et une femme de Saint-Dizier) et un mineur de plus de 16 ans de Vitry, passeront par la case justice. Les trois premiers feront l’objet d’une comparution immédiate, lundi 29 janvier, à 14 h au tribunal de grande instance de Chaumont. Le mineur se présentera quant à lui au juge pour enfants de Châlons-en-Champagne. Ils devront répondre de faits de séquestration et d’enlèvement ou de complicité de faits de séquestration et d’enlèvement. Ils encourent tous 10 ans de prison.


VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Saint-Dizier/Enlèvement et séquestration d'un jeune homme de 18 ans5.051

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article

  • Widget Marie

  • Génération séniors

    Génération sénior
  • Guide été de la Haute-Marne 2016

  • Twitter

    Twitter Voix de la Haute Marne